top of page
  • Photo du rédacteurSorius

Comment bien choisir son casque

Tellement de marques, tellement de modèles de casques qu’on peut en perdre la tête. Le choix d’un casque doit être déterminé par de nombreux critères: aérodynamisme, ventilation, sécurité, poids, design, prix et le confort.


Tout d’abord, la position du casque sur votre tête n’est pas à négliger. Il doit se trouver bien au milieu de la tête, ni trop en arrière ni trop en avant, non seulement pour l'aérodynamisme, mais aussi et surtout pour la protection en cas de chute. Tous les avantages aérodynamiques sont rapidement diminués si les sangles claquent au vent : alors serrez-les, passez-les bien autour de la tête et coupez l'excédent de matière.


L’évolution du matériel ne cesse de croître, on peut trouver actuellement deux types de casques, les casques standards et les casques aéro. Fondamentalement, les casques aéro sont plus que des casques standards, la ventilation des casques aéro n’est plus un problème, elle a été optimisée et il en ressort un réel gain. L’intérêt majeur de prendre un casque aéro est que l’aérodynamisme sera plus grand comme le montre tous les tests effectués en soufflerie. Un casque aéro vous fait gagner des watts par rapport à un casque standard tout en ayant une bonne ventilation. Nous sommes toujours dans l’idée de chercher le meilleur matériel concernant l’aérodynamisme.


Comme la méthode Sorius, chaque personne est différente, donc chaque tête a ses propres caractéristiques. Tous les casques ne conviennent pas à tous les cyclistes et à toutes les morphologies de conduite sur le vélo. C’est comme les chaussures de vélos et les selles. Il peut être important de prendre le temps de les essayer avant de les acheter.




Tableau des comparatifs des casques sur le marché

Ventilation : Plus le pourcentage est élevé plus la ventilation n’est pas optimisée


Comments


bottom of page