top of page
  • Photo du rédacteurSorius

Clap de fin et il y a des choses à retenir !

On commence bien sûr par le contre la montre de Jonas qui a pulvérisé tous ses adversaires… Bon, même si j’avais prédis une gagne haut la main du danois, là il a été irrésistible ! Un mot, Impressionnant.


Tadej, tu craques, c’est la Loze…


Sûrement dû à plusieurs raisons, entre le coup de massue de la veille, la préparation retardée par à sa chute de Liège et un adversaire avec une équipe en béton armé, ce n’est pas simple, ça peut faire beaucoup…


AG2R CITROËN, une habitude


L’équipe de Vincent Lavenu en met toujours une belle au fond pendant le Tour de France avec cette année un remarquable Felix Gall et pour ceux qui ne l'avaient pas remarqué, il y a un petit air de Chris Froome dans son pédalage et ses accélérations ce garçon, vous ne trouvez pas, un futur candidat au podium ?


Une poursuite olympique de rêve !


Mon plaisir de cette semaine, mais vraiment +++ c’était de voir 4 coureurs mettre en respect le peloton avec un Victor Campenaerts toujours aussi puissant et un danois… que dois-je dire, encore un danois pour finaliser l’affaire avec quelques mètres d’avance sur la meute ! Magnifique démonstration de force.


Bon, on parle sérieusement… Le passage dans les Vosges, Thibaut Pinot, la France, le TDF !


Fantastique virage que Thibaut nous a fait, fallait juste le mettre en haut du Platzerwasel pour le voir éventuellement jouer la gagne… Cependant, j’ai pu constater que le cyclisme professionnel français tourne avec un modèle orienté bisounours, on aime des émotions qui ne gagnent pas… On aime rêver mais pas gagner. Désolé, mais on n’est pas prêt de gagner le tour !


Marc Madiot fond en larmes… Et là, on comprend tous ses mots. Marc Madiot n’a jamais été un patron pour Thibaut mais un papa qui chérit son enfant, suivant son petit prodige de cœur, essayant de le motiver année après année par amour “du” cycliste. Et voilà… Comme un père qui connaît les capacités de son fils mais qui n’a pas réussi à le développer à 100%, il s’est caché derrière ses sentiments personnels. Une histoire qui se termine avec des regrets paternels non dissimulés sur le plateau de vélo-club. Certains veulent gagner le tour, et d’autres en rêvent…


Une bonne bière pour les JUMBO-VISMA


Jumbo-Visma… Bon eux, ils veulent gagner et… j’aime bien ! Le coup de la bière du patron de la Jumbo, on en parle ? il a joué pour faire monter la FDJ dans les tours, c’est réussi… alors que bon, une bonne bière, ça n’a jamais tué un cycliste, ni une condition physique… je m’en serai amusé plutôt qu’être agressif… Le contre pied aurait pu être facile, Marc aurait pu lui proposer une pinte direct, mais bon… A la fin, on sait qui gagne.


Le chiffre : 2-1


Les 2 stars du tour se partagent désormais 2 TDF chacun, mais c'est Jonas qui prend l’avantage en duel !


Les 2 derniers TDF et 2 craquages de Tadej sur des étapes de haute montagne avec des passages à plus de 2000m d'altitude, faut-il y voir un signe ? Une énergie incroyable dépensée durant chaque jour… Faut-il revoir la dépense énergétique du jeune prodige sur un grand tour et surtout face à un adversaire comme Jonas ? Une belle équipe mais malheureusement moins solide que son adversaire… Besoin d’un renfort clé comme une Sepp Kuss côté Jumbo ? Il y a encore un peu de travail pour Giannetti et l’équipe UEA qui finit quand même sur la 2ème et 3ème place du podium.


Sans la maitrise, la puissance n’est rien !


Jonas, il maîtrise, moins spectaculaire que Tadej, c’est sûr, en grande forme depuis le Dauphiné, il a cette précision pour tuer le jour J. Rien à dire, le Danemark est en fête, 3 victoires d’étape, le général, la petite sirène et Tivoli seront les accueillir mercredi soir comme il se doit ! Et connaissant le pays, la bière coulera à flot.


Tour de France 2023, merci.


Très beau Tour de France Mr Prudhomme, très exigeant, peut-être trop mais vu de nos canapés, de nos bureaux, du bord de la route, on a moins mal aux jambes que tous ces champions ! Merci, merci du spectacle messieurs les coureurs et à l’année prochaine !


Mesdames, à vous de jouer maintenant !




Comments


bottom of page